Háry János

22/05/2018 - 22/05/2018

« Cruauté païenne, mélancolie explosive et provocante, instinct démoniaque sont autant d’échos du psychisme hongrois millénaire » aurait dit Béla Bartók. Après deux concerts consacrés à la musique de Liszt et Bartók, Alain Altinoglu poursuit son exploration de l’âme hongroise. Outre ces accents païens, cruels, mélancoliques ou démoniaques, elle renferme aussi une grande part de beauté, de vitalité et de subtilité que donnera à entendre ce programme articulé autour de Bartók et Kodály. Les Sept chœurs d’enfants de Bartók, son Deuxième concerto pour violon éthéré et la célèbre suite Háry János de Kodály montreront que la musique moderne peut aussi être accessible à un public plus vaste. Comme le disait Kodály : « L’art véritable est l’une des forces les plus puissantes dans l’évolution du genre humain, et celui qui le rend accessible au plus grand nombre possible d’individus est un bienfaiteur de l’humanité. »

Programme


Béla Bartók – Seven Choruses for Children’s Chorus, Sz. 103 (1935–1937)
Béla Bartók – Violinconcerto Nr. 2, Sz. 112 (1937–1938)
Zoltán Kodály – Háry János-Suite (1927)

Infos pratiques