Histories of a Picture to Come

451623

23/09/2018 - 23/12/2018

Parmi les déclarations les plus sarcastiques et citées de Marx, il y a
celle que où il raconte que si Hegel avait remarqué que tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois, Hegel oubliait de dire que l’histoire arrive la première fois en tant que tragédie et la seconde fois en tant que farce. Difficile de savoir aujourd’hui si l’histoire avance de façon linéaire et si c’est le cas, vers où elle va précisément. Mais l’on peut affirmer que les événements historiques marquants
du siècle dernier sont arrivés deux fois: une première fois en tant que tragédie, puis une seconde fois dans la façon dont ceux-ci sont représentés. Invariablement, ce même cycle se réitère. Grâce aux médias de masse – depuis la presse écrite, radio et TV jusqu’au web – leurs comptes rendus ont rencontré durant le vingtième siècle une audience toujours plus large.
Parmi les déclarations les plus sarcastiques et citées de Marx, il y a
celle que où il raconte que si Hegel avait remarqué que tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois, Hegel oubliait de dire que l’histoire arrive la première fois en tant que tragédie et la seconde fois en tant que farce. Difficile de savoir aujourd’hui si l’histoire avance de façon linéaire et si c’est le cas, vers où elle va précisément. Mais l’on peut affirmer que les événements historiques marquants
du siècle dernier sont arrivés deux fois: une première fois en tant que tragédie, puis une seconde fois dans la façon dont ceux-ci sont représentés. Invariablement, ce même cycle se réitère. Grâce aux médias de masse – depuis la presse écrite, radio et TV jusqu’au web – leurs comptes rendus ont rencontré durant le vingtième siècle une audience toujours plus large.
Histories of a Picture to Come est
 la première d’une série d’expositions réalisées avec des œuvres de la collection d’Argos qui explore la dialectique entre images photographiques et animées. Cette exposition examine comment
des événements historiques sont
relatés, représentés et documentés.
Les expériences intimes, personnelles accompagnent la Grande Histoire. Différentes narrations possibles viennent en brouiller les faits. Des documents sont confrontés aux pratiques esthétiques, à ce que les photographies ont d’insaisissable pour relater ce qui s’est passé. L’objectif poursuivi n’est pas d’en établir une quelconque hiérarchie ou inventaire,
ni d’élaborer une histoire des massacres du XXe siècle ; mais d’investiguer les manières dont les artistes contemporains ont mené leur réflexion sur notre
passé récent.

Infos pratiques