Il Prigioniero & Das Gehege

16/01/2018 - 27/01/2018

« L’espoir : la dernière torture... » Depuis qu’un geôlier l’a appelé « frère », un prisonnier espère en sa libération. La porte de sa cellule s’ouvre cependant sur un long passage qui le conduit au bûcher, l’illusion de la liberté devenant ainsi l’ultime supplice. À la Monnaie, le chef d’orchestre Franck Ollu et la metteuse en scène Andrea Breth ont dernièrement présenté avec succès Jakob Lenz de Wolfgang Rihm – un compositeur avec qui ils collaborent à nouveau. À ce chef-d’œuvre du XXe siècle qu’est Il Prigioniero de Luigi Dallapiccola, ils associent Das Gehege de Rihm, une composition dans laquelle une femme libère un aigle de sa cage avant de l’abattre. Au lyrisme flamboyant de Dallapiccola succède ainsi l’univers poétique crépusculaire de Rihm. Les deux œuvres forment un diptyque qui explore d’ambivalentes relations victimes-bourreaux, et qui interroge simultanément la liberté individuelle et les possibles impasses de notre « monde libre ».

Tickets en vente dès le 05.12.2017, à 10h

Infos pratiques