Ismène (l'eau)

28/11/2017 - 03/12/2017

Ismène, telle une jardinière de la mémoire, cultive dans la solitude le contact sensoriel avec les éléments de son enfance. Emergeant d’un plan d’eau, portant le masque d’argile d’une statue, Ismène parle beaucoup. Comme une vague lente, gonflée par le souffle, les mots prennent sens, la voix projette son faisceau lumineux sur ces temps ancestraux où les dieux et les rites n’étaient jamais très loin.

Le théâtre musical de Marianne Pousseur et Enrico Bagnoli nous invite au voyage vers une Grèce antique et actuelle, à travers trois destins légendaires : Ismène, Phèdre et Ajax. La trilogie peut-être vue dans son intégralité la journée du 3 décembre.
.

Infos pratiques