James Farm

446203

05/10/2018 - 05/10/2018

James Farm :: © © Jimmy Katz

“Saxophonist Joshua Redman (…) is a true virtuoso who reveals an unexpectedly lyrical side here. But it’s not the individual performances so much as the crisp compositions and beautifully integrated playing by Redman, pianist Aaron Parks, bassist Matt Penman and drummer Eric Harland that combine to make this an impressive album.” (The Guardian, 2014) L’ouverture de la nouvelle saison jazz de BOZAR se veut ambitieuse. À l’affiche : le célèbre saxophoniste Joshua Redman, qui s’entoure du pianiste Aaron Parks, du bassiste Matt Penman et du batteur Eric Harland. Ils forment le groupe James Farm, dont les deux albums ont suscité un enthousiasme unanime.L’ouverture de la nouvelle saison jazz de BOZAR se veut ambitieuse. À l’affiche : le célèbre Joshua Redman, qui a partagé la scène ou le studio avec tous ceux qui contribuent, d’une manière ou d’une autre, à façonner l’univers du jazz. Depuis son premier enregistrement en 1991, ce saxophoniste américain a signé des dizaines d’albums en tant que leader ou accompagnateur. À BOZAR, il s’entoure du pianiste Aaron Parks, du bassiste Matt Penman et du batteur Eric Harland. En 2009, ce quartet fonde le groupe James Farm dans la foulée d’un concert à Montréal qui a fait des étincelles. Redman n’a sorti que deux albums avec James Farm, privilégiant la qualité à la quantité et suscitant un enthousiasme unanime tant pour le premier opus, James Farm, que pour le second, City Folk (2014). Dans un article intitulé Bop Meets Pop, The Guardian a d’ailleurs fait l’éloge des solos « captivants », des mélodies « superbes » et des compositions « passionnantes » de City Folk.

Infos pratiques