Koninklijk Concertgebouworkest Amsterdam

17/03/2018 - 17/03/2018

La Cinquième Symphonie de Beethoven occupe au panthéon de la musique une place unique. Ses premières notes sonnent, selon le compositeur, comme « le destin qui frappe à la porte ». L’œuvre, dira E. T. A. Hoffmann « exprime à un très haut degré le romantisme dans la musique, le romantisme qui révèle l'infini ». Le Concertgebouworkest est la formation idéale pour en restituer toute la puissance créatrice. Aux commandes, le chef autrichien aguerri Franz Welser-Möst, qui présente aussi en création belge la Babylon Suite de Widmann.

Infos pratiques