L'Afrique centrale en toutes lettres

03/08/2017 - 27/11/2017

L’émergence, en Afrique centrale, d’une littérature écrite en français est le fruit d’un processus à la fois rapide et complexe qui, s’agissant du Congo, s’amorce au lendemain de la proclamation de l’Etat Indépendant du Congo en 1885 avec la publication de cette fiction monumentale que sont Les Mystères du Congo (1886-1888) et se poursuit avec la parution d’un ensemble de textes écrits par des auteurs belges, littérature souvent réduite à l’exotisme, au réalisme et au témoignage.
A partir des années 1930, notamment avec le concours de la Foire coloniale de Bruxelles, paraissent les premiers écrits en français des autochtones congolais, ruandais, puis burundais.
Le processus aboutit à une littérature extrêmement vivante, dont les thèmes ancrés dans l’humus social évoquent très souvent la famille après l’indépendance, la critique des valeurs traditionnelles, la crise de l’homme moderne et l’urbanité, ainsi que les pratiques magiques encore prégnantes en terre africaine…
Au-delà de ce cursus littéraire, la présente exposition est l’occasion de mettre en évidence la richesse des archives autour de l’Afrique présentes dans les collections des Archives et Musée de la Littérature.

Infos pratiques