La Gioconda

443372

29/01/2019 - 12/02/2019

La Gioconda :: © © cristina coral La Gioconda :: © © S. Van Rompay La Gioconda :: © © S. Van Rompay La Gioconda :: © © S. Van Rompay La Gioconda :: © © S. Van Rompay La Gioconda :: © © S. Van Rompay La Gioconda :: © © S. Van Rompay

Considéré en son temps comme le compositeur italien le plus important de la génération suivant Verdi, Amilcare Ponchielli est surtout connu aujourd’hui pour La Gioconda dont fait partie le fameux ballet « La danza delle ore ». L’intrigue de l’opéra, tiré d’Angelo, tyran de Padoue de Victor Hugo, se déroule au XVIIe siècle à Venise, où conspirations et régates forment la toile de fond des déboires d’une chanteuse, la Gioconda. Victime des machinations de l’espion Barnaba, elle sacrifie tout pour sauver son bien-aimé, Enzo, et l’amante de celui-ci, Laura. Fin connaisseur de Hugo, le metteur en scène Olivier Py nous proposera une version onirique de ce drame régi par la mort et le sexe. Un grande opera all’italiana, dirigé par Paolo Carignani et avec une double distribution exceptionnelle pour les six rôles principaux.

L’HISTOIRE

Venise au XVIIe siècle. La célèbre chanteuse surnommée La Gioconda refuse les avances de l’espion Barnaba. Elle aime Enzo Grimaldi qui, quant à lui, éprouve des sentiments pour Laura, la femme du conseiller Alvise. Malgré ses sentiments pour Enzo, La Gioconda sauve une première fois les amants, dénoncés par Barnaba, quand elle a reconnu en Laura la protectrice de sa mère. Convaincu malgré tout d’être trompé, le conseiller Alvise désire se venger en empoisonnant sa femme. La Gioconda substitue un somnifère au poison et fait mettre Laura à l’abri pour qu’elle puisse y retrouver Enzo. Ayant promis de se donner à Barnaba en échange de son aide, elle se poignarde à son arrivée.

Infos pratiques