La poésie épique. Des mots pour chevaucher le monde.

03/10/2017 - 03/10/2017

La poésie que j’aime est souvent épique. Elle se frotte au monde. Essaie de dire quelque chose de ses grondements, de ses convulsions. Elle prête sa voix à la colère des hommes ou célèbre avec appétit la fièvre du voyage. C’est cette poésie là que je veux donner à entendre le temps de cette rencontre. Et si le poète n’était rien d’autre qu’un insensé qui chevauche le monde, non pas pour le dompter, mais pour en sentir chaque sursaut, chaque battement, avec intensité ? Laurent Gaudé

Salle Jacques Huisman - Théâtre National
Organisé par les Midis de la Poésie en partenariat avec le Théâtre National.

Infos pratiques