Là, se délasse Lilith... Manifestation d'un corps libertaire

450904

18/08/2018 - 20/08/2018

Là, se délasse Lilith... Manifestation d'un corps libertaire :: © Alain Julien

Personnage issu de la tradition hébraïque mais ne figurant plus dans les textes bibliques, Lilith serait la première femme, véritable égale d’Adam. C’est pour son statut censuré d’équivalente masculine qu’elle est devenue l’emblème de nombreux groupes féministes militant via la représentation du corps féminin : une personnalité libertaire non-conformiste qui symbolise non sans violence l’opposé de l'étalon féminin entretenu et valorisé dans nos sociétés patriarcales.

Marinette Dozeville s’en inspire pour sonder avec irrévérence les territoires poreux entre servitude et liberté, domination et soumission. Chaotique, sensuelle, attirante et urticante, elle se désentrave de tout lien et conduit une progressive libération du corps comme du mouvement, sauvage et organique.

Infos pratiques