Les Musiciens de Saint-Julien

11/10/2017 - 11/10/2017

 À l’occasion du « portrait » qui leur est dédié, François Lazarevitch et Justin Taylor rejoignent la jeune gambiste Lucile Boulanger dans un programme intitulé « L’Art du portrait ». Sans palettes ni pinceaux, mais munis d’une flûte, d’une viole et d’un clavecin, ce trio fabuleux fait l’esquisse d’une pratique qui a marqué son temps. En France, au XVIIIe siècle, nombreux furent les compositeurs qui créèrent des œuvres « à la manière » d’un de leurs confrères. Il était alors d’usage d’intituler la composition selon le nom du dédicataire, telles La Forqueray, La Rameau ou La Leclair. Représentations fidèles ou simples dédicaces ? Ce qui est certain, c’est que ce jeu du clin d’œil musical poussa des compositeurs tels que Forqueray, Leclair ou Rameau à rivaliser d’inventivité et de virtuosité au travers de compositions instrumentales plus étonnantes les unes que les autres.

Infos pratiques