Lisa Vereertbrugghen DISQUIET. sensational aesthetics of a technokin

503023

18/12/2020 - 19/12/2020

Lisa Vereertbrugghen DISQUIET. sensational aesthetics of a technokin

DISQUIET recherche la perturbation et la dystopie en tant qu'éléments inhérents aux sous-genres de la techno hardcore tels que le gabber, hardstyle, jungle et drum-'n-bass, en se concentrant particulièrement sur ce dernier.

Le techno hardcore se caractérise par une basse et une batterie intensives, une vitesse minimale de 160 bpm et une perturbation du flux. DISQUIET se concentre sur ces sursauts, pauses et perturbations sonores et étudie comment ils peuvent stimuler un corps. La danse hardcore est présentée comme une possibilité de rupture avec les structures et une recherche d'un ailleurs qui est disquiet.



Concept, choreography: Lisa Vereertbrugghen, performance: Michael Langeder, Vera Martins, Lisa Vereertbrugghen, sound: Michael Langeder, artistic advice: Madison Bycroft, light: Vera Martins, set construction: Ian Gyselinck

A coproduction of December Dance (Cultuurcentrum and Concertgebouw Brugge), Kunstenwerkplaats KWP, STUK, CAMPO and Bit-teatergarasjen

With the support of BUDA, Workshop Foundation, National Cultural Fund of Hungary and Workspace Brussels.

With the financial support of de Vlaamse Overheid, Life Long Burning and the Creative Europe programme of the European Union

Photo: Maud Samaha

 

Infos pratiques