Oh les beaux jours

17/04/2018 - 09/05/2018

« Commence, Winnie. Commence ta journée, Winnie. »
Étendue d’herbe brûlée.
Winnie, la cinquantaine coquette, est enterrée jusqu’à la taille.
À ses côtés, un cabas dont elle extrait des objets qui lui rappellent les plaisirs et les trivialités de l’existence.
Un peu en retrait, presqu’invisible, son compagnon Willie vaque à ses occupations. Le soleil brille, Winnie chantonne.
Happy days.
Mais où va-t-elle donc puiser cette capacité d’émerveillement ? Dans le trou où elle s’enfonce ?
Cinquante ans après sa création belge au Rideau de Bruxelles, Michael Delaunoy met en scène ce chef-d’œuvre de Beckett, à la langue ciselée et percutante.
Un texte qui témoigne avec humour de notre lutte contre toute forme de perte. Une farce tragique et tendre sur la faculté des humains à rester dignes. Malgré tout.

Infos pratiques