Orchestre Symphonique de la Monnaie

438699

25/11/2018 - 25/11/2018

Orchestre Symphonique de la Monnaie :: © © Xuebing Du

Plus que quiconque, le compositeur Ludwig van Beethoven a bouleversé la musique. L’intégrale de ses neuf symphonies donne à Alain Altinoglu une magnifique chance d’illustrer ce phénomène. Aux dires de Schumann, le génie de Beethoven était palpable dès sa Première symphonie. Beethoven fait entendre cette œuvre à Vienne dans un monde fortement marqué par la Révolution française. Si la Première symphonie répond encore à l’idéal classique de Mozart et Haydn, on y note déjà une certaine distanciation à l’égard du genre symphonique, notamment avec l’accord d’ouverture. Beethoven franchit une nouvelle étape avec la Sinfonia eroica, une œuvre charnière sans égal par son ton et ses proportions. Le caractère héroïque et la marche funèbre de cette Troisième symphonie introduisent le trombone, instrument soliste de la pièce commandée à Richard Dubugnon, dont le titre renvoie au personnage historique à qui Beethoven dédia initialement son Eroica.

Infos pratiques