Orchestre symphonique de Montréal

437973

20/03/2019 - 20/03/2019

Orchestre symphonique de Montréal :: © Kent Nagano © Felix Broede

Marie-Nicole Lemieux, première lauréate du Concours Reine Elisabeth 2000, connaît particulièrement bien les Wesendonck-Lieder de Wagner pour les avoir enregistrés sur un album qui a fait date. Elle interprète ce soir le chef-d’œuvre du compositeur allemand, qui reflète la passion dont il fut pris pour Mathilde Wesendonck. Autre grand moment de la soirée, le ballet de Stravinsky Petrouchka. Celui-ci et Le Sacre du Printemps, également de Stravinsky, le Pierrot Lunaire de Schoenberg et Jeux de Debussy, interprété ce soir, rompent radicalement avec la tradition romantique et manifestent l’avènement du modernisme. Le chef Kent Nagano nous invite donc à traverser ce momentum de la musique, durant lequel le romantisme se développe, atteint son paroxysme – marquant tant son sommet que ses limites – et épuise l’horizon de ses possibles. Pour générer, paradoxalement, en réaction, le renouveau le plus emblématique de la musique en dépassant le cadre strict de la tonalité. 

Infos pratiques