Ouvrir le temps (the perception of)

30/08/2017 - 31/08/2017

Entre la danse d’Eva Klimackova, le regard du plasticien Laurent Goldring et la voix du poète Gherasim Luca, se tisse un échange subtil, le corps cherchant une manière de se mouvoir qui puisse rendre compte de l’étrangeté et de la plasticité de la langue de Luca. Une liaison énigmatique s’établit entre les gestes et les mots.
Entre gravité et absurde, disparition et défiguration, le corps s’abandonne à la relation insolite qu’il entretient avec la parole troublante du poète. Il se plie, se tord, s’étend, et ce sont d’autres con girations qui viennent au jour, aussi bien dans le corps que dans la langue.
Une façon tout en nuances de déplacer la perception, en aplats et en accrocs.

Soirée composée de 3 spectacle cf. une mystérieuse Chose, a dit e.e.cummings* & Peut-être elle pourrait danser d’abord et penser ensuite

Infos pratiques