Patrimoine et nature dans le comté de Jette

16/09/2017 - 17/09/2017

Depuis son apparition, l’être humain a toujours entretenu une relation étroite avec la nature. Par le passé, l’habitat était plus disséminé que de nos jours et l’activité se limitait à l’élevage. Aujourd’hui, il ne reste plus grand-chose du patrimoine rural d’antan, en raison principalement de l’urbanisation galopante. Il fallait en effet, pour édifier les cités, recourir à des matériaux présents dans la nature. L’exploitation de carrières de pierre et de sable et l’aménagement de bois ont laissé des traces dans le paysage et dans la toponymie. La relation avec la nature a persisté également sous la forme de représentations florales dans le patrimoine plus monumental. Châteaux et abbayes ont souvent été dotés de jardins magnifiques. Au XIXe et au XXe siècles, avec l’urbanisation, une attention croissante s’est portée sur les espaces verts et divers parcs ont vu le jour. Tous ces aspects sont encore visibles aujourd’hui à Jette et à Ganshoren et seront évoqués dans cette exposition.

Avec la collaboration du Cercle d’Histoire, d’Archéologie et de Folklore du Comté de Jette.

Infos pratiques

    • Musée communal du Comté de Jette, ancienne demeure abbatiale de Dieleghem
    • rue Jean Tiebackx 14
    • 1090 Bruxelles
    • samedi et dimanche de 10h à 12h et de 13h à 18h
    • B
      Dieleghem