Quatuor Arod

28/02/2018 - 28/02/2018

À l’occasion de ce concert, le Quatuor Arod part à la recherche des créations les plus anciennes et les plus récentes dans le genre du quatuor à cordes. Si Haydn est généralement considéré comme le père spirituel du quatuor à cordes, Benjamin Attahir, lui, n’a pas encore 30 ans. La musique du jeune compositeur français, où des passages aux rythmes articulés alternent souvent avec des moments surprenants par leur lyrisme intense, a été primée à de nombreuses reprises et est interprétée par les plus grands artistes, dans les salles de concert les plus prestigieuses. Felix Mendelssohn était plus jeune encore qu’Attahir lorsqu’il composa son Deuxième Quatuor à cordes. Il l’écrivit à l’âge de 18 ans, quelques mois après la mort de Beethoven, dont l’influence y est indéniable. 

Infos pratiques