Rósa Ómarsdottir, Traces

24/11/2017 - 25/11/2017

Pour sa performance/installation chorégraphique appelée Traces, la chorégraphe islandaise, Rósa Ómarsdóttir, étudie les rituels païens. Elle est fascinée par l’idée que des rituels tels que la sorcellerie et l’animisme (le concept qui considère que les pierres, les plantes ou tout autre phénomène naturel ont une âme) éprouvent un respect profond pour la nature et se considèrent comme faisant partie eux-mêmes de cette nature. Elle pense qu’il est urgent que nous changions notre attitude et notre regard sur notre environnement, a fortiori, maintenant que la crise climatique frappe à notre porte. 

Ómarsdóttir cherche à savoir si les pratiques anthropomorphes (qui dotent les animaux, les plantes ou les objets de qualités humaines) peuvent influencer leur propre environnement et comment cela se passe. Elle construit dès lors un décor qui fait référence à un large éventail de paysages. A l’aide de rituels, elle tente de ‘changer’ le décor. Les spectateurs et les danseurs se retrouvent dans un paysage magique, dynamique et en constante évolution dans lequel, au fil du temps, on ne sait plus si c’est la scénographie qui régit les danseurs ou le contraire … Un peu comme dans la vraie vie !

“Maybe it is worth running the risks associated with anthropomorphism (superstition, devinization of nature, romanticism) because it, oddly enough, works against anthropocentrism: a chord is stuck between person and a thing, and I am no longer above or outside a nonhuman environment”.  ——— Jane Bennett, Vibrant Matter

☞ BIO
Rósa Ómarsdóttir is an Icelandic choreographer based in Brussels. She studied dance and choreography at the Icelandic Academy of the Arts and in P.A.R.T.S. in Brussels from where she graduated in 2014 and in 2015 Rósa received a DanceWeb scholarship to attend Impulstanz. She has made several performances in collaboration with Inga Huld Hákonardóttir, i.e. Radiodance, Wilhelm Scream and The Valley, where they focused especially on ambiguity and the concept of the uncanny valley.



60'

IS | Choreography: Rósa Ómarsdóttir | Dancers: Tiran Willemse, Kathryn Vickers, Inga Huld Hákonardóttir and Kinga Jaczewska | Scenography: Ragna Þórunn Ragnarsdóttir | Music: Sveinbjörn Thorarensen | Costumes: Wim Muyllaert | Light and Tech: Elke Verachtert | Production: Kunstenwerkplaats Pianofabriek | Production Manager: Sinta Wibowo | Co-production: Kunstencentrum BUDA, Beursschouwburg, MDT Stockholm, Teaterhuset Avant Garden. | Supported by: Stuk Leuven, WpZimmer, Flemish Arts Fund, Nordic Culture Contact, Brussels VGC, Nordic Culture Fund and Reykjavík Culture Fund.

In the framework of THE FUTURE IS FEMINIST.

Infos pratiques