Saule en concert

516372

29/10/2021 - 30/10/2021

10 ans plus tard, retour au 140

Saule, le surdoué du partage, revient frapper à nos cœurs : attendez-vous à des tendresses, des cavalcades, des cuivres, quelques larmes, des amertumes, de la lumière, une valse, et partout, partout, de la beauté.

Avant même que vous n’ayez écouté la première chanson, ce titre, Dare-dare, vous raconte deux histoires. D’abord le dare-dare littéral de l’urgence, de l’envie impérieuse, celle de donner de la musique aux gens (qui en ont légèrement besoin : vous l’avez bien regardée, la conjoncture ?).

Et puis, parce que Saule (Soul) adore faire ricocher les doubles sens dans nos cervelles, il y a « to dare », en anglais : pour l’audace. L’audace de franchir le cap d’une écriture renouvelée, mordante, parfois plus âpre, celle d’un auteur profondément singulier, affranchi des suavités rassurantes de la pop.

Douze fois la voix tellement intègre et inimitable de Saule : douze chansons, « douze belles dans la peau », comme aurait dit l’autre ; sincères, ultra modernes, souvent cinématographiques, tirant parfois vers un lyrisme très brit-pop, vers le reggae façon Souchon, parmi des morceaux plus graves, qui nous font parfois chavirer du côté de Johnny Cash, des chœurs de Leonard Cohen…

Saule a écrit, composé, orchestré, joué, tout ou presque, depuis chez lui, dans son nouveau biotope, la campagne sublime et inspirante de Gaume. (…)

Il en résulte Dare-dare, dont les saveurs profondes vous émeuvent. Saule, plus que jamais, c’est Tendresse et Robustesse. Une fée clochette que les nuits blanches ont un peu cabossée, un géant sur un fil d’or, des émotions qui chancèlent et puis qui groovent.

_Joëlle Scoriels

Infos pratiques