Sea Interludes

496826

14/02/2021 - 14/02/2021

Sea Interludes :: © © DR

La mer, élément unificateur ou force naturelle dévastatrice ? Dans les tragiques Sea Interludes de Benjamin Britten, la mer du Nord offre un reflet impitoyable de la houleuse communauté de pêcheurs entourant Peter Grimes, tandis que dans Ma Mèr(e) Méditerranée de Christina Athinodorou, la Méditerranée est la mère créatrice, le berceau de nombreuses cultures anciennes. La Monnaie présente en création mondiale cette œuvre fascinante de la jeune compositrice chypriote, qui se concentre non pas sur les oppositions mais sur les liens entre les cultures. Cette traversée maritime en musique se terminera en Italie quand Alain Altinoglu et l’Orchestre symphonique de la Monnaie salueront leur arrivée à bon port dans l’ombre des Pini di Roma d’Ottorino Respighi.

Programme

PAUL GILSON
La Mer, Esquisses symphoniques (1892)

CHRISTINA ATHINODOROU
Ma Mèr(e) Méditerranée, pour solo, mezzo-soprano, choeurs d'enfants et orchestre symphonique
Création mondiale

BENJAMIN BRITTEN
Four Sea Interludes from 'Peter Grimes', op. 33a (1944)

OTTORINO RESPIGHI
Pini di Roma (1924)

Infos pratiques