Stéphane Degout

16/12/2017 - 16/12/2017

« Je viens d’achever un cycle de poèmes de Kerner. Clara en a éprouvé beaucoup de joie mais aussi de la peine, car il lui faut subir mes silences ou mes absences – mes lieder sont à ce prix.» Peu de temps après avoir épousé Clara, Robert Schumann sent son inspiration le déserter. C’est après cette période d’aphasie artistique qu’un cycle de douze lieder d’après des poèmes de Kerner voit le jour : nés du silence, ces lieder n’en sont que plus intenses, et leur mélancolie plus poignante. Pour nous faire partager le chant vibrant de Robert Schumann, un invité de marque : Stéphane Degout, l’un des chanteurs les plus appréciés et les plus fidèles à la Monnaie. Plus tôt cette saison, il a participé à la création du Pinocchio de Philippe Boesmans. « Et de mes rêves, angoissés, il n’y a qu’un ange pour me réveiller. » (J. Kerner)

Programme


Robert Schumann Zwölf Gedichte (J. Kerner), op. 35 (1841)
Œuvres de Johannes Brahms, Gabriel Fauré

Infos pratiques