The Dry Piece | XL Edition

01/09/2017 - 02/09/2017

Derrière un écran de projection qui les montre filmées de haut, huit danseuses composent de fascinantes figures qui évoquent de premier abord la nage synchronisée et les films des années 30 de l’Hollywood de Busby Berkeley.
Mais très vite viennent d’autres visions, plus fantasmatiques et spectrales, organisées comme un kaléidoscope d’apparitions où les corps forment un ensemble unique, pieuvre en déplacement, bouche avalant l’œil du spectateur.
L’inévitable voyeurisme où nous sommes conduits est retourné sur lui-même: si la nudité en scène est puissamment affirmée, elle est aussi désincarnée par le traitement vidéo : par les renversements de perspective et la confusion entre ce qu’on voit sur scène et ce qui apparaît sur l’écran, le corps disparaît dans sa propre représentation, la nuit efface le jour.
Keren Levi interpelle l’imagination et sa faculté de méduser la réalité.

Infos pratiques