Thérians

21/11/2017 - 25/11/2017

Avec Thérians, solo pour deux danseurs, Louise Vanneste et ses collaborateurs placent le spectateur face à des éléments tangibles : une photographie comme scénographie et source d’éclairage, la voix au sein d’une bande son électro-organique, la structure en solo où un danseur en remplace un autre subtilement ; structure empruntée au roman Orlando de Viriginia Woolf où le personnage principal passe abruptement d’un sexe à l’autre au cours du récit.

Jouant avec les notions d’apparition, disparition et représentation, Thérians mise sur le silence des présences avec une grande économie de moyens et place l’enjeu dans l’expérience sensorielle et perceptive du spectateur.

Infos pratiques