Torres

18/11/2017 - 18/11/2017

Ses traits sont indéchiffrables, sa musique, elle, est transparente et trouble comme les eaux d’une mer agitée. C’est dans cette dernière que Torres déverse ses maux, ses peurs, ses désirs, ses passions et ses introspections. Elle lance sa première bouteille « Torres » en 2013, un objet à son image : incarné et énigmatique. Elle récidive en 2015 avec «Sprinter » qu’elle confectionne dans les abysses de Bristol au sein du studio d’Adrian Utley (Portishead) avec l’aide de Robert Ellis et Ian Oliver (Pj Harvey) qui ne résistent pas au magnétisme de la musicienne.  Le label 4 AD, chez qui son dernier single «Skim » vient de sortir, semble s’être également entiché de la créature qui, sur de nombreux aspects, nous rappelle une certaine Camille Berthomier (Savages).