Transcription

21/09/2017 - 21/10/2017

Cette expo est présenté en collaboration avec le CIFAS.

Transcription est un projet pluridisciplinaire. Il explore à partir de la performance, de la vidéo, de l’écriture et de la cartographie, un périmètre urbain précis à Bruxelles: le quartier autour du Centre Fedasil Le Petit-Château et ses différentes micro-zones urbaines.

Comme une carte sensible où chacun viendrait dessiner ses propres histoires, habitudes corporelles, souvenirs ou sensations, le projet Transcription transforme l’espace public en un lieu d’expérimentation artistique dans lequel chacun peut s’inscrire physiquement et émotionnellement, au delà de son parcours de vie et de ses origines.

Développé au sein d’un groupe d’habitants du Petit Château et de son quartier, Transcription est aussi un projet participatif. La diversité des profils socioculturels des participants sert de point de départ pour inventer des manières d’habiter cet espace, commun à tous mais que la pratique artistique amène ensuite à réinvestir autrement. Que Bruxelles soit la ville d’origine, une ville étape, ou la ville de destination après un long parcours migratoire, elle devient un terrain de jeu pour ceux qui voient dans les différences culturelles, ici plus particulièrement les multiples usages de l’espace public, une source d’expérimentation passionnante.

Comment retranscrire ses habitudes corporelles d’un lieu de vie à un autre?
Comment marcher, regarder, s’approprier l’espace public lorsqu’on prend simultanément en compte la mémoire du corps et les nouveaux dispositifs auxquels il doit de facto s’adapter ?
Que faire de ces clashs, touchant parfois à l’absurde, que vivent les corps qui passent de conceptions et d’aménagements urbains radicalement différents ?

Par le biais de diverses pratiques (écriture, corps et vidéo) nous interrogeons les multiples codes et pratiques sociales de chacun dans l’espace public. Nous travaillons à assembler, superposer, détourner toutes ces trajectoires urbaines pour en proposer, au final, une re-transcription collective. Se mouvoir entre nos cartographies subjectives et le territoire qui y est associé, celui qui nous est commun.

C’est cette recherche que le projet Transcription retranscrit dans une installation vidéo et plastique.

Avec la participation d’un groupe d’habitants de Bruxelles.

Infos pratiques