Trio Feldmann-Berthaud-Steckel

24/10/2017 - 24/10/2017

Le trio à cordes n’est pas le genre le plus courant, mais il a inspiré aux compositeurs des œuvres dignes du plus vif intérêt. Quoi que suggère son titre, le Trio « Divertimento » de Mozart, sans doute destiné à un petit cercle de connaisseurs, est sans conteste un des plus grands chefs-d’œuvre du genre. Pour Beethoven, le trio à cordes servit surtout de terrain d’essai avant son grand saut dans l’univers du quatuor. Son Cinquième Trio à cordes témoigne du chemin parcouru et d’un approfondissement considérable des moyens d'expression. À côté des deux maîtres classiques, le trio Feldmann-Berthaud-Steckel, aussi jeune que talentueux, vous invite à découvrir une pépite : le Trio à cordes de Jean Françaix ; un compositeur qui, tout comme George Gershwin, Philip Glass ou Aaron Copland, fut formé auprès de la célèbre musicienne et pédagogue Nadia Boulanger. Voilà de quoi sustenter les oreilles curieuses. 

Infos pratiques