Urban Indonesia: Filastine & Nova, Jogja Hip Hop Foundation, DJ Bayu

08/12/2017 - 08/12/2017

Triple bill Urban Indonesia!
Europalia présente une soirée des melodies indonésiennes.

Originaire de la vibrante ville étudiante de Bandung, Bayu Aditya est un DJ éclectique et avide collectionneur de disques. Il est connu pour ses choix alternatifs et son talent de mixer dans ses sets de la musique électronique en tout genres, alternant avec virtuosité rythmes, énergies et émotions.
Ces dix dernières années, DJ Bayu a été impliqué dans bon nombre de projets musicaux comme Tambora Radio (Puff Puff Pass), A Colourful Storm Radio et Bhang Records, pour n'en citer que quelques-uns. Il est en ce moment une des forces motrices derrière Push/Pull, un collectif de fêtes et de musique rebelles de Bandung.

Filastine a été fondé en 2010 par le batteur, compositeur, producteur et vidéaste américain Grey Filastine et la chanteuse et designer javanaise Nova Ruth. La carrière de Grey commença chez Infernal Noise Design, un orchestre de rue guérilla qui jouait le plus souvent lors de manifestations de masse contre les riches et les puissants de cette terre. Grey mène une vie de nomade, parcourant le monde à la recherche de nouveaux sons et rythmes.
Au cours d’un de ses voyages, il a rencontré Nova Ruth, la moitié du groupe de rap indonésien Twin Sista, et ils jouent ensemble depuis lors. Ruth a une expérience musicale vaste et variée : jeune, elle chantait du gospel, récitait des versets coraniques dans les mosquées et jouait du gamelan traditionnel. En tant que duo, Filastine est resté fidèle au passé militant de Grey, avec des albums portant des titres comme Loot, Dirty Bomb et Burn It.

Jogja Hip Hop Foundation (JHF) est considéré l’un des plus importants collectifs de hip hop de l’Asie du Sud-est. JHF a été originellement fondé comme lieu de rassemblement pour les rappeurs émergents de Yogyakarta. Ceux-ci se rendirent vite compte qu’ils avaient plus de choses en commun que leur région natale et entamèrent une longue et productive collaboration.
Urbains, optimistes et fiers de leur culture, JHF est un fascinant exemple de comment l’Indonésie traditionnelle fusionne avec la contemporaine. L’identité javanaise n’est jamais loin dans leur musique : les textes saupoudrent de slang d’anciens poèmes javanais, les rythmes se raccrochent tant au hip hop international qu’au gamelan traditionnel, et la musique est une combinaison de rap vicieux et de mélodies et techniques locales. Leurs chansons attaquent de façon véhémente la corruption et l’injustice sociale, et sont souvent jouées lors de manifestations dans les rues.

20.30
Salle – 9€

www.europalia.eu

Infos pratiques