Urban Rituals: Tenores Di Orgosolo + Baudouin De Jaer + Rhodri Davies

458925

24/11/2018 - 24/11/2018

Urban Rituals: Tenores Di Orgosolo + Baudouin De Jaer + Rhodri Davies

23+24.11
URBAN RITUALS FESTIVAL 2018

Deux jours de musique (quasi) impossible à situer dans le temps et dans l’espace. De la musique urbaine ou rurale, spirituelle ou prophane, d’ici ou de là-bas, de demain ou d’hier… Bref, de la musique qui dépasse la pensée dualiste. Oui, c’est bien cela l’enjeu: l’avant-garde est-elle ancienne? La musique ‘ancienne’ est-elle ‘moderne’. Bienvenue dans la chapelle des Brigittines pour cette dimension hors du temps.


RHODRI DAVIES (UK)
Rhodri Davies joue de la harpe et construit des installations de vent, d'eau, de glace, de glace carbonique et de harpe de feu. Il a travaillé avec: David Sylvian, Derek Bailey, Laura Cannell, Lina Lapelyte, Sachiko M, Bill Orcutt, Jim O’Rourke, Christian Marclay, David Toop. En novembre il sortira son nouvel album et il frappera sa harpe dans la chapelle pour vous .. comme un roi David contemporain.

BAUDOUIN DE JAER (B)
Baudouin De Jaer respire la musique et compose la vie. Il combine des partitions 'érudites' contemporaines avec des projets musicaux radicaux et libérateurs. Tout avec la plus grande précision. Il a composé pour piano, violon, kayagum et geomungo. Il accompagnera le film historique sur la village Orgosolo 'Un Giorno à la Barbague' (Vittorio De Seta 1958) qui introduira le dernier concert de la soirée.

TENORES DI ORGOSOLO (I)
Du point de vue musicale, le «tenore» est formé d'une voix soliste dit : «sa voche», qui chante un texte poétique et donne la note au trio vocale composé de : «su bassu», la basse vient ensuite «sa contra», la contre voix et «sa mechu oche», à mi-voix. Le «tenore», qui fait revivre les sons de la nature et en particulier ceux des animaux, est défini comme le symbole de la culture agro-pastorale, qui dans son isolement géographique, a su conservé des voix et des musicalités uniques, étudiées et apprécié partout dans le monde. Les morceaux chantés par la voix soliste sont constitués de poésie en langue sarde avec des mesures et des rimes.
En direct du village d'Orgosolo, ces 5 chanteurs vous étonneront avec leur 'cantu a tenore', chants polyphoniques, qui auraient des racines jusque dans l'ère pré-chrétienne.

Infos pratiques