Ursula Biemann, Performing the border

18/10/2017 - 21/10/2017

La pratique artistique de l’artiste suisse Ursula Biemann se base surtout sur l’étude, souvent sur le terrain, de contrées lointaines. Les œuvres produites dans les années 90 traitaient principalement de la dimension du genre de la migration.
Il en est ainsi pour Performing the Border, un film qui a lieu dans la ville mexicano-américaine de Ciudad Juarez. Cette ville frontalière a vu s’installer des usines américaines d’assemblage de composants électroniques et numériques (Maquiladores) qui sont exemptées d’impôts. Ces microcomposants sont assemblés par les fines mains des femmes. Grâce à elles, une nouvelle culture high-tech s’est développée dans la région désertique. Cependant, elles en récoltent à peine les fruits.
Biemann utilise la féminisation de la population active, la prostitution et la violence sexuelle à l’égard des femmes comme instrument pour illustrer la sexualisation de la région frontalière.



CH, 1999, 45’
Courtesy Argos
In the framework of THE FUTURE IS FEMINIST.

Infos pratiques