Basilique nationale du Sacré-Cœur et parc Élisabeth

Tel un majestueux tapis de verdure, le parc Élisabeth déroule sa vaste berme centrale gazonnée, frangée de massifs d’arbres et d’arbustes au pied de la basilique de Koekelberg, un édifice religieux dédié au Sacré-Cœur qui s’est substitué à un projet avorté de panthéon national. Manifeste de l’Art Déco religieux, elle repose sur 1.288 pieux Franki. Si la première pierre fût posée en 1905, l’église que nous connaissons aujourd’hui est un projet du Gantois Albert Van huffel issu d’un concours d’architecture initié bien plus tard, en 1920. Sa mission était de concevoir une église pouvant contenir 3.000 à 4.000 personnes avec neuf chapelles représentant les provinces du pays. Ses tours en façade s’élèvent à 65 m tandis que la coupole de 30 m de diamètre culmine quant à elle à 90 m de hauteur. D’une superficie de 17 ha, le parc fut aménagé à partir de 1880 d’après les plans de l’ingénieur Victor Besme, comme une prolongation verdoyante du nouveau boulevard Léopold II. Coupé en deux en 1958 par une avenue menant à l’Exposition universelle, le bel espace « parc » a cependant pu préserver un joli kiosque à musique et quelques arbres remarquables, dont des micocouliers d’Amérique, des sorbiers de Scandinavie ou des gainiers de Judée. Du sommet de la basilique, le panorama sur la ville et sur le parc Élisabeth est époustouflant. (CL 08/11/1972 – parc)

Visites guidées de la basilique, dimanche à 13h, 14h, 15h et 16h. Avec la collaboration d’Itinéraires, sur les Sentiers de l’Histoire et de Klare Lijn.
Accès au panorama payant.
Promenade « Koekelberg : histoire de façades ».

Infos pratiques

  • parvis de la Basilique 1
    1081 Bruxelles
    • uniquement dim. de 10h à 17h
    • M
      Simonis/Élisabeth
    • T
      Collège du Sacré-Cœur
    • B
      Collège du Sacré-Cœur