Bois du Laerbeek

Une carrière exploitée par les moines de l’abbaye de Dieleghem est à l’origine du site du Laerbeek. Curieusement, l’endroit s’appelait « het laer », autrement dit « le terrain défriché ». Quand l’extraction cessa à la fin du XVIIIe siècle, on boisa les terrains accidentés riches en sources pour en tirer quelques revenus. Ils devinrent peupleraie, hêtraie et frênaie-aulnaie. L’ensemble, qui s’étend aujourd’hui sur environ 30 ha, fait partie du parc régional Roi Baudouin. Au hasard des promenades, on découvrira les dénivellations inattendues et pittoresques qui font le charme de ce bois vieux de 200 ans. La floraison des nombreuses plantes de sous-bois constitue un autre attrait du Laerbeek. Au fil des saisons, on pourra observer de l’ail des ours, des anémones sylvie ou des jacinthes des bois par myriade, mais aussi du muguet, du populage, de la ficaire, de la violette, de la bugle, de la cardamine, de la valériane, de l’épilobe des marais, de la salicaire, de la lysimaque commune ou des primevères des bois ! (CL18/11/1976)


Parcours familial à la découverte du Laerbeek (flore, faune, histoire), dimanche à 11h (durée : 2h). Rendez-vous devant le Chalet du Laerbeek, avenue du Laerbeek 145. Réservation souhaitée par mail (steve.c.braem@gmail.com). Maximum 15 participants. Avec la collaboration des Amis de la forêt de Soignes.

Infos pratiques

  • avenue du Laerbeek
    1090 Bruxelles
    • B
      Uz-Brussel