Cité modèle

Les principes développés par Le Corbusier lors de son étude de la Cité radieuse et ceux mis en exergue par la Charte d’Athènes ont inspiré les créateurs de ce complexe qui symbolise les idées progressistes belges en matière de logement social à la veille de l’Exposition universelle de 1958. Toutefois, le plan initial fut modifié car l’État, qui devait intervenir financièrement pour terminer l’ensemble, se désista au profit du Foyer laekenois. Quelque 850 logements sortirent de terre en dix ans. Librement implantés au milieu d’espaces verts, ces immeubles furent bâtis sur pilotis afin de libérer le sol. Les architectes Jean van Dosselaere, René Paris, Victor Coolens et Renaat Braem, un disciple du Corbusier, contribuèrent à la conception de la Cité modèle. Le domaine couvre une superficie de 17 ha. Il se compose d’une succession de jardins : l’escalier jardin, le jardin d’hiver et le jardin d’eau, un ensemble qui s’inspire des concepts du paysagiste Gilles Clément selon lesquels les espaces verts sont des lieux de vie en mouvement, laissés à leur libre développement. Le point d’orgue en est la biodiversité avec des prairies sauvages regorgeant d’herbacées indigènes telles que coquelicots, bleuets, nielles ou digitales. Un potager collectif a également vu le jour riche d’un verger parsemé de nichoirs, d’un site de compostage et d’un rucher implanté sur un toit.

Infos pratiques

  • avenue des Citronniers
    1020 Bruxelles
    • B
      Prince Léopold