Cités-jardins Le Logis-Floréal

29
Cités-jardins Le Logis-Floréal

Grâce aux normes sévères imposées par la Société coopérative à la base de sa construction, les cités Le Logis et Floréal n’ont rien perdu de leur aspect primitif. Elles s’étendent sur plus de 80 ha et occupent un promontoire de 100 m d’altitude cerné par les vallées du ruisseau de Watermael et de la Woluwe. Les concepteurs du projet avaient trouvé le site des Trois Tilleuls idéal pour l’implantation d’un ensemble de logements répondant à un nouveau mode de vie communautaire. L’urbaniste Louis van der Swaelmen travailla en collaboration avec Jean-Jules Eggericx qui, de son séjour en Grande-Bretagne, avait rapporté la notion de « cité-jardin », un phénomène qui connaissait déjà depuis le XIXe siècle un certain succès en Grande-Bretagne, suite aux concepts développés par Ebenezer Howard. Le Logis fut commencé en 1921 et le Floréal en 1922. Les maisons, en briques ou en bloc de cendrée, furent dotées de volets et de châssis aux couleurs vives et ceintes de coquets jardinets, afin d’offrir des logements sains, mais aussi des équipements collectifs (écoles, terrains de sport, dispensaire, cinéma, etc.) dans le contexte de l’après-guerre. De nombreux espaces verts, des haies aux essences variées, des alignements de cerisiers du Japon et des perspectives étudiées agrémentent les rues de ce quartier qui portent des noms de fleurs ou d’oiseaux. (CL 15/02/2001)

Infos pratiques

  • 1170 Bruxelles
    • M
      Herrmann-Debroux
    • T
      Seny
    • B
      Herrmann-Debroux