Edificio@Concert Noble

18
Edificio@Concert Noble

Entrez dans cette ode au « majestueux », et respirez. Les parfums de bals somptueux, les notes de concerts grandioses, le faste de mariages royaux. Imaginez tous les grands de ce monde traversant ces salles sublimes. Le roi Baudouin, le shah d’Iran, Sir Mountbatten, Monseigneur Forni ou encore le Dalaï-Lama. C’est dire si ce lieu est dédié aux très belles rencontres ! Envieuse des belles rencontres musicales qui illuminent la Cour de Versailles, la noblesse belge décide de faire « cour » musicale dans la future Belgique. La Société du Concert Noble remonte à 1785, époque à laquelle l’archiduchesse Marie-Christine d’Autriche et son époux Albert de Saxe-Teschen créent, dans le parc Royal, un cercle chargé d’organiser des rencontres réservées aux membres de la noblesse. Près d’un siècle plus tard, le roi Léopold II décide de lui dédier un édifice et confie la mission à l’architecte Henri Beyaert, qui y exprime tout son art architectural. Ce dernier crée un ensemble de salles distillées dans une conception crescendo. De plus en plus grandes, de plus en plus lumineuses, jusqu’à l’apothéose : la salle de bal impressionne avec ses 400 m_ et ses plafonds de 15 m de haut. Les portes du Concert Noble s’ouvrent avec grandeur en 1873. Imaginez des fêtes chorégraphiées avec élégance et fluidité, sous un lustre monumental, avec ses chassés-croisés de présentations et ses valses tourbillonnantes. Mais à côté de ces grands bals somptueux, le Concert Noble vibrait également de concerts, récitals et représentations théâtrales. C’était réellement le centre de la vie culturelle et mondaine belge. En 1940-1945, le Concert Noble est réquisitionné par l’occupant allemand comme Offizierskasino. Il est retrouvé dans un état décoratif lamentable. Après l’étiolement de la Société du Concert Noble dans les années 1970, le bâtiment a été classé en 1983. Racheté en 1982 par les Assurances du Boerenbond(actuel groupe KBC), sa restauration fut complète. Cédé ensuite à Edificio, il brille aujourd’hui de tous ses fastes d’antan. Des réceptions jusqu’à 750 personnes ou des dîners assis jusqu’à 550 personnes sont aujourd’hui organisés dans ces salons magnifiques et la salle de bal. (CL 27/10/1983)

Infos pratiques

  • rue d’Arlon 84
    1000 Bruxelles
    • sam. et dim. de 10h à 18h (dernière entrée à 17h30)
    • M
      Maelbeek
    • B
      Trèves