Église abbatiale Notre-Dame de la Cambre

Au début du XIIIe siècle, le duc de Brabant, Henri Ier, favorisa la création d’une abbaye de femmes affiliée à l’ordre de Cîteaux (dès 1232). De nombreuses donations permirent d’agrandir sans cesse le domaine, mais aussi le complexe architectural de l’abbaye qui vit défiler, durant près de 600 ans, 41 abbesses. Le complexe, avec son église qui remonte au XIVe siècle, est le dernier du genre à avoir subsisté en région bruxelloise. Il s’était implanté à la lisière de la forêt d’alors, dans une cuvette qui accentuait son isolement, à l’écart des grandes chaussées de l’époque mais à proximité d’un point d’eau, essentiel pour la survie de ses occupantes. Un chemin tortueux baptisé le voetwegh donnait accès à l’abbaye, desservie plus tard, de l’autre côté, par une voie carrossable pour acheminer les vivres cultivées dans les terrains proches cédés par le duc de Brabant. Les moniales disposaient également d’un moulin, d’un droit de pêche sur les étangs voisins et d’un droit de pacage sur le bétail des environs. L’église est le seul édifice d’origine de l’ensemble. De style ogival, elle se compose d’une nef unique longue de 54 m avec abside pentagonale. On lui adjoignit un porche d’entrée au XVIIIe siècle. (CL 30/06/1953 et 06/05/1993)

Cloître et jardin du cloître - accessibles.
Concert de l’ensemble vocal - Kairos, dimanche à 17h45.

Infos pratiques

  • abbaye de la Cambre 11
    1050 Bruxelles
    • sam. de 10h à 17h, dim. de 13h30 à 17h45
    • T
      Abbaye
    • T
      Cambre-Étoile
    • B
      Geo Bernier