Jardin Jean Félix Hap

En 1804, le maire d’Etterbeek, Albert-Joseph Hap, acquiert une propriété d’environ 3 ha, dotée notamment d’un étang alimenté par un affluent du Broebelaer, un ruisseau qui prend sa source à proximité. Vers 1830, une brasserie voit le jour dans ce parc qui, derrière sa vaste enceinte, demeure l’un des moins connus de Bruxelles. De grandes pelouses plantées d’arbres aux frondaisons centenaires accueillent les visiteurs qui découvrent d’emblée cet ensemble classé constitué de l'orangerie, du kiosque, de la jolie gloriette octogonale coiffée d’ardoises, et de l’arrière de la grande maison construite à front de rue à partir de 1859. Plus loin, l’étang, qui a été agrémenté de rocailles, jouxte un sous-bois et des ruines d’origine incertaine. À l’arrière, l’ancienne pépinière du parc a fait place à un jardin écologique et didactique créé par Natagora et Bruxelles Environnement. De nos jours, l’étang est peuplé par de nombreuses plantes, dont l’iris des marais. On retrouve également, dans le jardin, plusieurs essences reprises dans la liste des arbres remarquables de la Région de Bruxelles-Capitale. (CL 29/06/2000)

Visite-découverte de la faune et de la flore du jardin, samedi à 10h et dimanche à 14h (durée : 2h). Rendez-vous à l’entrée du parc, avenue d’Auderghem (entre les nos 189 et le 195). Maximum 25 participants par départ. Avec la collaboration du Cercle des Guides-nature du Brabant (Cercles des Naturalistes de Belgique – CNB).
Visites historiques du parc, samedi et dimanche à 11h, 13h, 15h et 17h (durée : 1h). maximum 25 participants par départ.
Avec la collaboration d’Arkadia et de l’Atelier de Recherche et d’Action Urbaines (ARAU).
Exposition « Passé et avenir de la propriété Hap »

Infos pratiques

  • chaussée de Wavre 510
    1040 Bruxelles
    • B
      Fetis