Jardin de la Cité administrative de l’État

Occupant un quartier partiellement modelé au milieu du XIXe siècle par Jean-Pierre Cluysenaer et très délabré au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la Cité administrative de l’État abritait, jusqu’il y a une dizaine d’années, les services de plusieurs ministères. Le groupe Alpha, association regroupant les architectes Marcel Lambrichs, Gustave Ricquier, Hugo van Kuyck et Léon Stynen, fut à la base de cet ensemble d’édifices typiques des années 1950. Quant aux jardins, embellis de sculptures signées de Nat Neujean et de Michel Olyff, ils furent dessinés par René Pechère qui tira parti d’une surface de 2,5 ha, distribuée sur deux niveaux. Le premier se compose d’une succession de cabinets de verdure, disposés symétriquement, de part et d’autre d’un long canal central interrompu par un bassin carré avec fontaine, lui-même flanqué de quatre bassins à trois jets. Le deuxième niveau, légèrement en contrebas, s’organise en spirale autour des espaces de jeux ponctués de buissons de verdure. Bien que le projet initial reçut quelques amendements, les jardins conservèrent l’esprit ordonné de leur concepteur.

Infos pratiques

  • boulevard Pacheco
    1000 Bruxelles
    • M
      Gare Centrale
    • B
      Gare Centrale