Jardin du siège de la Société royale de Philanthropie (Maison des Aveugles)

La Fondation de la Société de Bienfaisance urbaine, rapidement rebaptisée Société royale de Philanthropie, remonte à 1828. À l’origine, elle fut créée pour faire face à la mendicité mais, très vite, elle diversifia ses activités pour se consacrer notamment aux personnes atteintes de cécité, mais aussi aux nourrissons dont les parents devaient travailler. Dès 1845, elle met ainsi sur pied la première crèche de Bruxelles. Quelque temps plus tard, elle charge l’architecte Jean-Pierre Cluysenaar de concevoir les plans d’un hospice pour aveugles. Le bâtiment choisi, de style néo-Tudor, affecte la forme d’un U et peut accueillir 84 lits. Il sera construit en bordure du boulevard du Midi entre 1849 et 1855, grâce à une donation substantielle accordée par Louis-François de Ghendt de Lenglentier. Ce dernier sera imité par plus de 300 bienfaiteurs. En reconnaissance de leur geste, les noms de 84 d’entre eux se retrouvent sur les façades de l’institution. En 1878, la société comptait par ailleurs 2.765 membres, dont les cotisations annuelles soutenaient également ses actions. Le bâtiment fut totalement rénové fin des années 1990. En 1999, Dominique Baerten, alors étudiant de l’école d’horticulture Arthur Haulot d’Anderlecht, aidé par une ergothérapeute, imagina un jardin adapté aux personnes malvoyantes, avec notamment des parterres surélevés permettant un contact plus facile, qu’il soit tactile ou olfactif. Un système de mains courantes permet aussi un déplacement autonome au fil de ce petit écrin vert riche en espèces parfumées, en bordure du boulevard du Midi.

Panneaux explicatifs sur les bâtiments et leur origine.
Promenade « À la découverte du poumon vert saint-gillois… ».

Infos pratiques

  • boulevard du Midi 142
    1000 Bruxelles
    • sam. et dim. de 10h à 13h et de 14h à 18h
    • M
      Porte de Hal
    • T
      Porte de Hal
    • B
      Porte de Hal