Jardins du Fleuriste du Stuyvenbergh

À l’origine, le roi Léopold II avait fait construire, par l’architecte Henri Maquet, de vastes serres afin d’y cultiver des fleurs d’ornement pour le parc de Laeken et les autres espaces verts de la capitale. Les serres étaient entourées d’un parc jouxtant le domaine du Stuyvenberg et dont l’aménagement fut confié au paysagiste Émile Laîné. À la mort du souverain, la Donation royale louera les lieux à une pépinière locale qui, après une période de pleine activité, va connaître le déclin. Reprises par les services de la Ville de Bruxelles, les serres permettent un temps de fournir en fleurs les parterres d’ornement de la capitale. Mais, peu à peu, l’activité se délocalise. Conscient de la valeur du site créé en 1890, Bruxelles Environnement a rénové cet espace vert d’après de nouveaux plans d’Axel Demonty, pour en faire un lieu d’expérimentation et d’exposition de plantes rares. Ce dernier a conservé la scénographie d’origine avec une frange boisée, des parterres, des bassins et des belvédères qui offrent une succession de jardins distincts. On y retrouve notamment une belle collection de robiniers, des houx, ou encore des camélias.

Promenades avec les jardiniers et les gardiens du parc, samedi et dimanche à 11h et 14h (durée : 1h). Rendez-vous au belvédère proche du pont. Maximum 15-20 participants par départ. Avec la collaboration de Bruxelles Environnement.
Promenades « De parc en parc » et « Le roi jardinier ».

Infos pratiques

  • avenue Sobiesky
    1020 Bruxelles
    • M
      Stuyvenbergh
    • T
      Stuyvenbergh
    • B
      Schola Europea