Jardins et Maison d’Érasme

48
Jardins et Maison d’Érasme

À un jet de pierres de la collégiale Saints-Pierre-et-Guidon, la maison « Au cygne », jadis habitée au XVIe siècle par le Chanoine Wychman, un ami d’Érasme, dresse encore ses belles façades gothiques en brique et pierre blanche percées de fenêtres à croisées. En 1932, on y créa un musée consacré au célèbre philosophe qui y séjourna en 1521. À l’intérieur, un mobilier d’époque, une collection de peintures anciennes et une bibliothèque riche en éditions anciennes recréent un environnement que n’aurait point renié Érasme. La conception d’un jardin médicinal fut confiée en 1987 à l’architecte paysagiste René Péchère. Ce dernier imagina de créer un portrait botanique d’Érasme. Il choisit dès lors près d’une centaine de plantes connues à l’époque du grand humaniste pour élaborer cet élégant jardin qui, inspiré du Cruydeboeck de Dodoens, réunit une véritable collection de simples digne du meilleur herboriste. Non loin de là se cache un jardin philosophique dessiné par Benoît Fondu qui s’inspire directement du texte Le banquet religieux écrit par Érasme après son séjour à Anderlecht. Ce lieu, immergé dans la végétation, abrite une série de « chambres philosophiques » créées par des artistes contemporains. (CL 25/10/1938)

Infos pratiques

  • rue de Formanoir 31
    1070 Bruxelles
    • sam. et dim. de 10h à 18h
    • M
      Saint-Guidon
    • T
      Saint-Guidon
    • B
      Saint-Guidon