Maison Saint Cyr

L'exemple le plus extravagant et le plus étonnant de l'Art nouveau bruxellois est sans conteste la Maison Saint-Cyr, avec sa magnifique ferronnerie d’art comme caractéristique la plus marquante. Décorée de main de maître grâce à l'usage abondant et luxuriant de verre et de fer sur la très étroite façade de quatre mètres de large, la maison est une caresse pour les yeux.

Elle a été construite entre 1900 et 1903 comme habitation du peintre et décorateur Léonard de Saint-Cyr et est de la main de l'architecte bruxellois Gustave Strauwen, un élève de Victor Horta, qui en dessina les plans à l'âge de 21 ans.

Jusqu'à récemment, les opinions sur ce joyau de l'Art nouveau n'étaient d'ailleurs pas unanimes. L'architecte en chef de la Ville de Bruxelles disait, en 1967, au sujet de la façade : « il y manque l'unité tellement nécessaire à toute œuvre d'art ; les différents éléments se heurtent et donnent une impression de fantaisie désordonnée et peu harmonieuse, encore accentuée par la présence d'un escalier extérieur d'un goût douteux ». Six ans plus tard, les opinions n'ont toujours pas évolué : ... « c'est une œuvre tumultueuse, dans des proportions déconcertantes, qui fait plus penser à un décor de théâtre qu'à un ensemble architectural sérieux, ordonné et logique », concluait la Commission royale des Monuments et Sites.


Infos pratiques

  • Square Ambiorix 11
    1000 Bruxelles