Maison de la Francité

Érigé à une date indéterminée, sans doute avant 1850, le bâtiment d’origine était de style néoclassique. Il sera réaménagé et agrandi par l’architecte Léon Govaerts à la demande de M. Hèle, le propriétaire de l’époque. Outre l’adjonction d’un bow-window en façade, ce dernier, avec Privat-Livemont, va s’attacher à redécorer l’intérieur dans un style éclectique teinté d’Art nouveau. Dans le hall, habillé de marbres précieux, on remarquera les mosaïques figurant des bouquets de lys dans des vases. Dans la grande salle du rez-de-chaussée, les vitraux des portes et de la verrière s’ornent d’élégants végétaux et de fleurs stylisées, déclinant des harmonies de jaunes et de bleus. À l’étage, les murs du grand salon sont parés d’un papier peint en relief de type « japonisant », composé de feuilles et fleurs dorées, tandis que les murs du petit salon sont parcourus de guirlandes. L’ensemble qui abrite la Maison de la Francité depuis 1976 a été classé en 1993 et entièrement restauré entre 2008 et 2012. (CL 15/07/1993)

Visites guidées, dimanche à 10h, 11h, 12h, 14h, 15h et 16h. Avec la collaboration de Bruxelles Bavard et de La Fonderie.
Exposition « Entre les escales – paysages d’Alain Godefroid ».

Infos pratiques

  • rue Joseph II 18
    1000 Bruxelles
    • uniquement dim. de 10h à 17h
    • M
      Arts-Loi
    • M
      Arts-Loi/Madou
    • B
      Joseph II
    • B
      Madou