Mont des Arts

Autrefois, les ruelles populaires zébraient la colline du Coudenberg, mais les autorités communales décidèrent de les remplacer par un jardin public. En 1910, à l’occasion de l’Exposition universelle de Bruxelles, elles firent appel à l’architecte parisien Vacherot pour transformer les lieux. Ce dernier profita de la déclivité du terrain et le dota de belvédères, d’esplanades, de volées d’escalier, de fontaines et de cascades. Durant 45 ans, l’endroit fera le bonheur des Bruxellois. À l’aube des années 1950, un nouveau projet s’apprête à modifier durablement tout le quartier. Le Mont des Arts va ainsi voir le jour. Le complexe urbanistique monumental a pour mission d’assurer la liaison entre le haut et le bas de la ville. Initié après la Seconde Guerre mondiale par le duo d’architectes Ghobert et Houyoux, il se compose du Palais des Congrès, de la Bibliothèque royale et des Archives générales du Royaume. Les bâtiments s’ordonnent autour d’un espace vert dessiné par René Pechère. Ce jardin suspendu posé sur une dalle de béton apparait comme une véritable prouesse. Des parterres géométriques où les plantes vivaces ont été ceinturées de buis occupent la partie centrale flanquée, de part et d’autre, d’ifs taillés en cylindre et d’une triple rangée de platanes taillés en rideau. Le jardin s’étale au pied du grand escalier d’où l’on perçoit mieux son élégance.

Visites guidées en langue des signes, samedi à 16h et dimanche à 14h et 16h. Avec la collaboration de l’association Arts et Culture.
Promenade « Du Mont des Arts au parc d’Egmont, en passant par le square du Petit Sablon… ».

Infos pratiques

  • boulevard de l’Empereur
    1000 Bruxelles
    • M
      Gare Centrale
    • B
      Bozar
    • B
      Gare Centrale
    • B
      Bibliothèque