Musée Wiertz Museum

Ce musée, qui a conservé son atmosphère d’antan, est consacré au peintre, sculpteur et homme de lettres Antoine Wiertz (1806-1865), une figure artistique quelque peu controversée du mouvement romantique belge. Ce visionnaire fit construire l’impressionnant atelier en 1850, aux frais de l’État belge.
Wiertz aimait le spectaculaire, peignant des toiles gigantesques pour épancher son besoin de démesure, tel que Les Grecs et les Troyens se disputant le corps de Patrocle, qui mesure plus de 8 mètres de long. Wiertz est aussi connu pour ses sujets dramatiques et ses scènes d’effroi, tel que le tableau L'inhumation précipitée. Sa toile la plus célèbre est sans doute Deux jeunes filles (La belle Rosine), dans laquelle une jeune fille fait face à un squelette, témoignant de la fascination de l’artiste pour la mort et la fragilité de la vie humaine. Wiertz a par ailleurs produit de nombreux portraits et autoportraits.

Infos pratiques