Musée bruxellois du Moulin et de l’Alimentation

Édifié en 1841, le moulin à vent d’Evere permettait aux paysans des environs de moudre leur grain. Le bâtiment, en brique et de forme conique, a subi plusieurs évolutions et connu différentes affectations au fil du temps. En 1853, on y installa une machine à vapeur afin de poursuivre les activités indépendamment des conditions climatiques. On finira d’ailleurs par retirer les ailes en bois, devenues obsolètes. Le moulin s’est aussi vu adjoindre deux nouvelles constructions en 1887 et 1904, accueillant respectivement des moulins à cylindres et un espace de stockage. Incapable de concurrencer les vastes meuneries de Willebroek, le moulin ferma ses portes en 1911 et abrita ensuite différentes petites industries locales, devenant pour un temps une fabrique à thermosiphons, une tannerie, une entreprise de construction de petites machines à bois ou encore une fabrique de boyaux destinés à la boucherie-charcuterie. Dans les années 1930, Oscar Tausig y installa sa fabrique d’épices qui occupa les lieux jusqu’en 1983. Laissés à l’abandon, le moulin d’Evere ainsi que le jardin et l’allée pavée située dans le parc ont été classés en 1990 et rachetés par la commune d’Evere en 1998. Depuis 2008, le bâtiment restauré accueille le Musée bruxellois du Moulin et de l’Alimentation. Le rez-de-chaussée abrite toujours des machines de meunerie qui ont servi au traitement des épices, des nettoyeurs, des moulins à cylindre ou des blutoirs : une façon d’introduire une histoire de la meunerie abordée dans la salle permanente, de la molette préhistorique au mouvement circulaire continu. (CL 20/12/1990)

Visites guidées, samedi et dimanche à 14h et 16h. Réservation obligatoire au 02/245.37.79 ou par e-mail (mbma-bmmv@evere.brussels). Maximum 15 personnes par départ.
Exposition sur l’histoire du bâtiment depuis sa construction.

Infos pratiques

  • rue du Moulin à Vent 21
    1140 Bruxelles
    • sam. et dim. de 10h à 18h
    • T
      Tilleul