Musée d’Art japonais (Les Musées d'Extrême-Orient)

À l’ombre du Pavillon chinois et de la Tour japonaise, une dépendance exotique conçue à l’origine à la fois comme garage, sellerie et écurie, abritait Musée d’Art japonais (surtout concentré sur l’époque Edo, 1600 – 1868).
Le Musée d’Art japonais fait partie des bâtiments des Musées d'Extrême-Orient qui datent du début du XXe siècle et ont subi plusieurs restaurations au cours du siècle précédent. Néanmoins, on a constaté en octobre 2013 de graves problèmes d'infrastructure qui mettaient en danger la sécurité des visiteurs et du personnel. La Régie des Bâtiments a donc ordonné la fermeture du Musée d'Art Japonais, de la Tour Japonaise et du Pavillon Chinois. Un projet de rénovation et de restauration est en court. Les oeuvres d'art ont été transportées dans les réserves du Musée du Cinquantenaire.

Infos pratiques