Parc Jean-Félix Hap

20
Parc Jean-Félix Hap

En 1804, la famille d’Albert-Joseph Hap, maire d’Etterbeek, s’installe dans une ancienne campagne construite sur les vestiges d’un castel remontant au XVIe siècle, pourvue d’un étang et longée par le Broebelaer, affluent du Maelbeek.
Les Hap ont rapidement aménagé une brasserie utilisant les eaux présentes sur le site, au beau milieu du paysage maraîcher d’Etterbeek, qui était encore un faubourg campagnard bruxellois à l’époque. En 1859, François-Louis, fils d’Albert-Joseph, fait construire une maison de style néoclassique à front de rue, actuelle chaussée de Wavre.
En 1905, elle sera agrandie et mise au goût du jour sous l’égide du petit-fils, le notaire Félix Hap. L’intérieur de cet hôtel particulier incorpore des espaces privés, des lieux de réception et des locaux destinés à la fonction notariale, richement ornés, témoins de l’éclectisme en vogue au début du XXe siècle : vitraux, papiers peints, mosaïques, céramiques, dorures, mobiliers de style Art nouveau, Louis XVI, néo-Renaissance, néogothique. Côté jardin, des potagers, un verger, des serres et une écurie, une basse-cour et du petit élevage, ainsi qu’une orangerie animaient la vie quotidienne d’une famille de la haute bourgeoisie locale.
En 2019, les restaurations du site débuteront sur base du travail réalisé par les architectes et les historiens d’art qui ont pu reconstituer l’histoire de la famille et des lieux grâce aux dix mille archives découvertes dans la maison.
Appartenant à la commune d’Etterbeek depuis 30 ans, le parc possède de nombreux vestiges de la propriété des Hap : ses écuries et son orangerie, ses magnifiques arbres et son étang, son kiosque et… une « ruine ». (CL 29/06/2000)

Infos pratiques

  • chaussée de Wavre 510
    1040 Bruxelles
    • B
      Fetis