Parc Roi Baudouin

Le parc Roi Baudouin fut constitué à partir de 1983 pour protéger l’une des dernières enclaves de paysage brabançon naturel dans la Région de Bruxelles-Capitale. L’initiative a également permis de créer un espace paysager de plus de 100 ha regroupant les magnifiques hêtraies des bois du Laerbeek, du Poelbos et de Dieleghem et des zones de prés, de marécages, d’étangs et d’étendues gazonnées. Dans la partie inférieure, un parc paysager de style romantique anglais a été aménagé en englobant le jardin de l’Institut du Sacré-Cœur et le lit de la vallée du Molenbeek. De vastes pelouses bordées de massifs, des arbres isolés, des pièces d’eau et une roselière à phragmite où vivent grenouilles, tritons, martins-pêcheurs, rousserolles effarvattes et de nombreux poissons, entourent l’un des derniers vestiges du domaine de l’abbaye de Dieleghem, à savoir le vivier du moulin à eau. Un peu plus haut, des haies de noisetiers, de houx, d’aubépines, de prunelliers et de charmes cernent les dernières prairies pâturées, le verger, les potagers et les champs cultivés recréant aux portes de Bruxelles une singulière atmosphère bucolique. Un chalet de style néo-normand, construit, en 1908, pour l’avocat Eugène Van den Elschen, par l’architecte liégeois Charles Castermans, abrite un café-restaurant, halte appréciée des promeneurs.

Infos pratiques

  • rue Bonaventure
    1090 Bruxelles
    • T
      Gare de Jette
    • T
      Guillaume de Greef
    • B
      Eugène Toussaint
    • B
      Gare de Jette