Parc Walckiers

Il faut remonter au début du XVIIIe siècle pour retracer l’histoire du parc Walckiers dont le nom provient de la famille qui le possédait à partir de 1765. Le domaine, doté d’un élégant château de style classique, disposait des jardins à la française qui seront transformés dans le style romantique anglais, à la mode à l’époque. Le relief est modifié et le parc, agrémenté d’étangs, d’une cascade, d’une glacière et d’une orangerie. On aménage même une allée bordée de bustes de personnages célèbres, une sorte d’Élysée menant à la grille d’entrée flanquée de deux sphinges. De cette période subsistent une fausse grotte et un passage en ruines surmonté d’un obélisque. Imitant à s’y méprendre d’hypothétiques vestiges ou une nature pittoresque, ces lieux faisaient partie des fabriques et autres fantaisies de la période romantique. À la fin du XIXe siècle, le domaine est racheté par l’Institut de la Sainte-Famille mais, dans les années 1950, l’État procède à l’expropriation des deux tiers du terrain pour y tracer une voie qui mènerait à l’autoroute qui conduit à Anvers. Il y entrepose des remblais, modifiant durablement la configuration du lieu. Toutefois, le projet n’aboutira jamais. Aujourd’hui, le parc Walckiers présente un aspect semi-naturel avec ses prairies parsemées de bouquets d’arbres, sa haute futaie, ses vergers, ses mares et sa prairie humide. (CL 09/03/1995)

Visites guidées « Les deux facettes du Walckiers », dimanche à 10h, 12h, 14h et 16h (durée : 1h30). Rendez-vous à l’entrée de l’Institut de la Sainte-Famille, rue Chaumontel 9 à Schaerbeek. Avec la collaboration de la Commission de l’Environnement de Bruxelles et Environs (CEBE) et des élèves de l’option « Technicien(ne) en environnement » de l’Institut de la Sainte-Famille.

Infos pratiques

  • rue Chaumontel 9
    1030 Bruxelles
      accès uniquement par visites guidées
    • B
      Chaumontel